Jean Glavany, mon nouveau Héro

Voici une petite anecdote croustillante sur les coulisses du palais Bourbon. Je re-situe : elle fait suite à la polémique de la petite phrase de Martine Aubry qui avait comparé Nicolas Sarkozy et la maîtrise budgétaire à un "Madoff qui administre quelques cours de comptabilité". François Fillon (si si, souvenez-vous, c'est notre premier ministre) avait qualifié cette phrase "d'attaque brutale et dérisoire". Si cela prouve que ce dernier a bien suivi ses cours de français au lycée et manie l'oxymore à la perfection, cela montre aussi qu'il n'a pas lu les derniers rapports de l'INSEE qui semblent donner raison à la première secrétaire du Parti Socialiste sur ce point.

C'est là qu'intervient Jean Glavany, ancien ministre de l'agriculture et aujourd'hui député des Hautes-Pyrénées. Lors de la dernière séance des questions au gouvernement, à l'assemblée nationale, ce dernier a fait passer un petit mot au premier ministre par les huissiers (il paraît que c'est une pratique courante). Le mot en question disait en substance :

C’est vrai que la comparaison que Martine Aubry a fait de Nicolas Sarkozy avec Madoff était déplacée. Parce que c’est dans la poche des riches, que Madoff a piqué l’argent…

J'aurais aimé être au palais Bourbon à ce moment là pour voir le sourire amer de déconfiture de notre premier ministre.

Vous pouvez lire la brève sur France Info. Et vous avez le droit de m'engueuler parce que je poste trop rarement sur ce blog.

Une réflexion au sujet de « Jean Glavany, mon nouveau Héro »

  1. Yvic

    J’adore et je t’engueule tout en étant bien placé pour t’engueuler sur la fréquence de tes billets.

Les commentaires sont fermés.