Kubuntu : le bonheur est parfois si simple…

Note : ceci n'est pas un comparatif de distributions Linux. Il s'agit d'un retour d'expérience enthousiaste suite à l'installation de Linux sur mon ordinateur portable !

4 ans. Ça faisait 4 ans que mon ordinateur portable se traînait avec une vieille Mandrake. Pour vous donner une idée de ce que ça représente : Mandrake n'est pas seulement un magicien, c'est aussi une distribution Linux qui n'existe même plus tellement elle est vieille...

Et puis ce week-end, ça m'a pris comme une envie de fraises. Plop ! Je m'suis dit "Tiens ! Je vais installer une version de Linux un peu plus récente". Ça faisait déjà un moment que l'idée trottait dans ma petite tête de linotte et j'avais déjà choisi ma distribution : Kubuntu. C'est comme Ubuntu, mais avec un "K" devant. Pour les néophytes : Ubuntu, c'est la première distribution africaine de Linux et qui se trouve être une des meilleures du moment et le "K" est simplement là pour dire que l'interface graphique est KDE (réputée plus simple) plutôt que Gnome.

Ayant la flemme de télécharger gratuitement le truc puis de le graver, j'ai acheté une galette certifiée conforme chez Ikarios pour la modique somme de 2 € pour le DVD. Ce qui fait approximativement 100 fois moins que la version familiale basique du dernier OS de la firme de Redmond et 65 moins que le dernier OS au nom félin de la marque à la pomme croquée. (Prix constatés chez LDLC)

Hier, j'ai donc décider d'insérer la dite galette dans mon lecteur CD. Il est possible d'essayer le système sans l'installer sur la machine, mais j'ai choisi de l'installer directement. Après 6 étapes enfantines et 30 minutes d'attente (oui, mon ordi est une vieille bouse), mon système d'exploitation fonctionnait !

Plusieurs constatations :
- L'installation est la plus simple que j'ai pu voir jusqu'à présent, tous OS confondus. (Je ne sais pas ce qu'il en est pour Mac)
- Tout fonctionnait parfaitement dès le démarrage, et ce sans aucune configuration : pas de drivers pourris à chercher des heures et à installer, pas de clé à saisir, pas de prise de tête pour faire fonctionner Internet.
- Dès le premier démarrage, j'avais un ordinateur pleinement fonctionnel : je pouvais déjà faire du traitement de texte, regarder des films, etc...
- L'installation de nouveaux logiciels n'est pas seulement gratuite, elle est aussi ultra-simple ! Il suffit d'aller dans le gestionnaire de logiciel, de taper le nom du logiciel qu'on souhaite installer (par exemple Firefox, ou Gimp) et le machin s'occupe tout seul du téléchargement et de l'installation ! Franchement, plus facile que ça, tu meures. Même Mac ne peut pas se targuer d'une telle simplicité !
- Mes vidéos sont lues sans problème ! Un codec absent ? Pas de soucis : le lecteur vidéo le signale à l'utilisateur en demandant s'il souhaite installer le composant manquant puis le télécharge et l'installe automatiquement.
- C'est joli. Certes, pas aussi joli qu'un Mac mais ça c'est parce que ma machine est trop pourrite pour pouvoir faire tourner Compiz. (Regardez cette vidéo de Compiz : c'est bluffant)

Bon, tout ça je le savais déjà, mais le voir en action c'est un vrai bonheur. Dire qu'en plus c'est entièrement gratuit ! Kubuntu ne souffre vraiment pas la comparaison avec les OS concurrents, à première vue je dirais même qu'il les bat sur quasiment tous les points !

Je sais que vous devez en avoir assez de mon prosélytisme, mais j'espère que cet article peut vous encourager à installer Kubuntu ou simplement à l'essayer avec le live-CD. Vous verrez : vous ne pourrez plus vous en passer !

15 réflexions au sujet de « Kubuntu : le bonheur est parfois si simple… »

  1. ashledombos

    Salut, tu as tout à fait raison de chercher à découvrir de nouveaux horizons.

    Je corrigerai juste deux erreurs qui pourraient désinformer tes lecteurs : Mandrake existe toujours, et plus que jamais : elle s’appelle juste Mandriva depuis 2005, et vient de fêter ses dix ans en grande pompe vendredi à la tour Eiffel.

    Bon je suis adepte de kde, mais je ne pense pas que kde soit plus simple que gnome (du moins kde 3, kde 4.1 par contre va tout déchirer) au contraire.

    Si kubuntu présente l’interface la plus simple d’installation que tu aies jamais vu, c’est que tu n’as pas du trop suivre de près les distributions linux (en gros Mandriva, Suse, Arch, PClinuxOS, buntu etc rivalisent toutes en simplicité et beauté en installation et configuration, mais je ne mettrai peut-être pas les buntu en premier)

  2. Concorad

    C’est presque révoltant. Tu gardais une vieille Mandrake, certes, mais n’as-tu jamais pensé à voir s’il n’y avait pas une version un tantinet plus récente?

    Que je sache, Mandriva à la fonction livecd te permettant d’essayer Linux simplement depuis bien avant Ubuntu et Kubuntu.

    Ta description de kubuntu ne tiens sur aucune base solide. Toutes les distros bénéficient pour la plupart de ces avantages. Tu n’à déjà pas pris la peine d’essayer les version les plus récentes de ton système, et tu te permets de dire que kubuntu surpasse toutes les distros sans même connaître ni Fedora, ni OpenSuSE? Eh bien, si placer kubuntu devant les autres distros qui sont toutes façon inexistantes, c’est la mentalité des ubunteros, bonjour les dégâts…

    Avec une telle analyse, je me demande si vraiment beaucoup de monde voudra vraiment adopter ce système. Cet articles ne fait que mépriser toutes les distributions concurrentes à Kubuntu sans aucun fondement. Lamentable…

  3. snoow

    MOUHAHAHAHAHA !
    Ce que j’ai oublié de préciser à mes lecteurs, c’est que le principal problème de Linux, c’est que dès qu’on se met à en parler, on attire les trolls. Là, visiblement, j’en ai choppé un bien velu qui n’a même pas pris la peine de lire mon billet. Et ça me fait beaucoup rire 😛
    On dit bien qu’il ne faut pas nourrir les trolls, d’autant plus que celui là risque de ne jamais revenir, mais je ne peux pas m’empêcher :

    @Concorad, si tu avais lu mon billet, tu aurais rapidement compris que mon (tout petit) lectorat est composé de windowsiens et d’apple-fans qui ne savent même pas ce qu’est une « distro ». D’ailleurs, les seules comparaisons que je fais avec d’autres OS dans ce billet sont des comparaison avec des OS ni libres, ni gratuits, ni open-source.

    @ashledombos : merci de ne pas être extrêmiste, et merci de corriger mes inexactitudes. En fait, je savais que Mandrake avait fusionné avec le brésilien connectiva, si j’ai dit qu’elle était morte, c’était pour accentuer le côté « très vieux » de mon ordi. Si je suis parti sur une kubuntu, c’est simplement que j’avais envie de changer de distribution, par curiosité. Quant à la fonctione liveCD, je n’ai jamais dis qu’elle n’existait que sur Ubuntu. Je sais bien qu’elle existe depuis fort longtemps, mais ce n’est pas forcément le cas de mes lecteurs habituels !

    Note à mes lecteurs : évidemment, s’il vous prend l’idée d’installer une Mandriva ou toute autre distribution de Linux : j’en serais tout aussi heureux !

  4. Personne

    C’est-y pas malheureux ça de conseiller Kubuntu à des éventuels déçus de Windows !? Kubuntu est une des distributions les moins réussies qui soient, les envoyer là-dessus en leur faisant croire que c’est la panacée, ça ne peut que nuire à Linux en général !
    Je ne citerai pas de distribution à essayer à la place, mais en gros n’importe quelle autre fera mieux l’affaire que Kubuntu !

  5. snoow

    Mon piège à trolls fonctionne à merveille !
    Allez, j’en pose un autre : dommage que le monde Linux soit remplis de gens extrémistes et bornés. « Oué, ta distro XXX SAPUSAIPALIBR »…
    AH ! Merci les gens, de me faire rire comme ça de bon matin !

  6. Niphredil

    Bonjour,

    Le remarque sur Kubuntu me semble au contraire assez pertinentes mon cher Snoow.
    En effet, pour avoir testé tant Ubuntu que Kubuntu (bien qu’utilisant une mandriva au quotidien), j’ai toujours constaté une bien moindre stabilité de Kubuntu par rapport àƒ son homologue sous Gnome.

    Kde n’est pas la priorité de Canonical, ça ne fait pas l’ombre d’un doute. C’est peut-être dommage, mais je ne demande qu’àƒ être convaincue du contraire.

    Quant àƒ la plus grande simplicité de KDE par rapport àƒ Gnome, et bien, je dois avouer que je ne m’en suis jamais vraiment rendue compte. Entre les deux, c’est vraiment une affaire de goût plus que de simplicité.

  7. snoow

    @Niphredil : je n’ai pas exprimé d’avis sur le débat KDE/Gnome. J’ai simplement évoqué une réputation ! Et c’est sur la base de cette réputation que j’ai choisi Kubuntu plutôt qu’Ubuntu. Je n’ai ni le temps ni l’envie de passer mes week-ends à tester toutes les configurations de toutes les distributions Linux. Donc si tu pense qu’Ubuntu vaut mieux que Kubuntu : je te crois sur parole ! Mais je ne passerai pas 1H pour changer de distribution.

  8. snoow

    Je reposte ici ce que j’ai posté sur le forum d’où viennent les gens énervés qui ont commenté ce billet. Pour voir la suite, rendez-vous sur le forum Mandriva : http://forum.mandriva.com/viewtopic.php?t=86747&start=25.

    Puisque visiblement mes trois commentateurs du jour (dont un courageux anonyme) viennent de ce forum, je viens à mon tour troller un peu ici.

    Je crois qu’il y a eu une légère méprise. Visiblement, vous m’avez pris pour un ubuntero intégriste qui ne rêve que de casser les autres distros et dont le blog a une audience de 10 000 visiteurs par jour.
    Vous vous êtes trompés sur toute la ligne !

    1. Mon blog n’a qu’une dizaine de visiteurs par jour et je les connais tous. Donc je ne prêche pas aux masses…
    2. Je suis un utilisateur lambda de Linux. Je ne suis pas un ubuntero fanatique, ça fait simplement 2 jours que je me suis mis à cette distro, j’avais envie de changer un peu, depuis le temps.
    3. Si un de mes lecteurs installe OpenOffice ou Firefox, je trouve que c’est déjà une petite victoire. Alors s’il installe Linux : c’est le jackpot ! En fin de compte, que ce soit Ubuntu, Mandriva, Debian, Suse ou Slackware : honnêtement, je m’en tamponne le coquillard !
    4. Ce billet n’a pas été écrit dans l’optique de détruire certaines distros, mais plutôt de démontrer la simplicité que peut avoir Linux par rapport aux OS propriétaires.

    Bref : essayez de remettre les choses dans leur contexte, et vous vous rendrez compte que certaines réactions épidermiques desservent plus votre propos (notre propos ?!) qu’elles ne le servent.

    PS : On m’accuse de crier au troll pour rien, mais quand je lis « Kubuntu est une des distributions les moins réussies qui soient ». Si c’est pas trollesque, je ne sais pas ce que c’est !

  9. Skiper

    Oui mais seulement voilà, ce qui est outrageant je pense, c’est que tu te permettes de dire « Mandrake n’est pas seulement un magicien, c’est aussi une distribution Linux qui n’existe même plus tellement elle est vieille… ».

    Cette seule phrase, en plus d’être particulièrement outrageante, prouve ton ignorance en matière de test d’une distribution sans même connaître celle que tu avait d’installée. Je parierait que tu ne connaîtrait pas mieux Kubuntu quelques années plus tard.

    On faisait dire qu’Ubuntu était génial et d’une simplicité même lorsque l’installation en se faisait pas en mode graphique. Et de ce fait, ne baser un test que sur ce que l’on entend dire d’une distro n’est en aucun cas crédible. Désolé, mais les faits sont tels quels.

    Maintenant, on ne t’en veut pas d’avoir choisi Kubuntu, c’est toi qui voit, ce qui est vraiment agaçant, c’est de toujours voir la même présentation/pub utopique et infondée de tout ce qui se rattache à Ubuntu avec même parfois, comme dans ce cas, un petit commentaire dénigrant une autre distro, en ajoutant à la fin que les autres distro ne valent rien comparé à Kubuntu. Il y a des gens qui soutiennent d’autres distributions et pour moi, c’est ce qui me choque le plus, en plus d’une présentation idyllique hors de certaines réalités.

  10. snoow

    Désolé skiper, je crois que tu n’as rien compris : ce billet n’est pas un test comparatif de différentes distributions Linux !!!! Il est simplement un retour d’expérience sur l’installation d’un système d’exploitation Linux, comparé à des systèmes d’exploitations propriétaires ! Si tu avais vraiment lu mon billet, tu verrai que je dénigre uniquement Mac OS et Windows…
    Si tu me soutiens qu’une Mandrake 8 n’est pas vieille et démodée, je ne peux rien pour toi.

  11. twingocerise

    C’est bô le monde libre…
    Quelqu’un me disait un jour, pour créer il faut des contraintes…

    Soyez tous libre mes amis !! Tous libres de vous taper dessus parce que personne n’est d’accord !

  12. snoow

    Je parle justement de cette attitude déplorable dans le billet suivant…

  13. Larkéo

    Dites les gras z’avez pas mieux à faire que de taper sur cet article ? Du coup je me suis commandé Kubuntu pour me faire mon idée à moi. Et si vous pouviez éviter la jargontique ça permettrait aux ignares de l’informatique de vous comprendre, car là, en dehors de l’agressivité, je n’ai pas saisi grand-chose.

  14. snoow

    Merci Larkéo de penser comme moi que ces querelles de clocher sont stupides, le principal étant de s’éloigner des OS propriétaires.

Les commentaires sont fermés.