Comment choisissez-vous vos livres ?

Je prends la suite d'Éric Mainville (J'ai d'ailleurs honteusement pompé son texte d'intro. Eh oui, je n'ai aucune vergogne, gniark, gniark !). Il demande "à qui voudra" de continuer une chaîne. Cette chaîne consiste à lister les sept raisons qui font que je choisis un livre. C'est parti du blog "Aimez-vous lire". Si ça vous tente, faite de même...


1. Si on me donne un conseil et que je le trouve alléchant, en général j'achète le livre dans la journée (sur Amazon, honte sur moi). Le conseil peut être donné de vive voie, mais aussi par un blog ou par un journal.

2. J'essaye de lire tous les livres que je trouve grâce au bookcrossing. Mais ça ne marche pas toujours : je n'ai pas encore ouvert Le lit d'Aliénor, découvert il y a plus de deux ans dans un pot de fleurs.

3. Quand je n'ai pas d'idée, j'ouvre un classique que je n'ai jamais lu (il y en a beaucoup).

4. Si j'ai aimé un auteur, en général je m'en tape 4 ou 5 d'affilée. Le dernier en date est Umberto Eco, mais il y a aussi eu Aarto Paasilinna, Georges Perec et Raymond Queneau, Luis Sepulveda, Robert Merle, Pierre Desproges, etc...

5. Par principe je n'achète pas les livres qui sont à la mode ou dont la publicité est outrancière. Ainsi, je n'ai jamais touché à un seul tome d'Harry Potter et je n'ai jamais posé les yeux sur une page du Zahir (et pourtant j'ai aimé L'alchimiste, mais il y a eu tant de com' sur ce bouquin que c'en était à vomir).

6. Parfois, je flâne chez les bouquinistes des quais de Saône, et j'achète un truc qui me fait envie. Soit parce que l'auteur est russe, finlandais, chilien, sud-africain ou n'importe quoi d'autre d'exotique. Soit parce que le titre ou l'auteur me disent quelque chose et qu'il me semble vaguement en avoir entendu du bien.

7. En général, j'essaye d'éviter les romans policiers. C'est le meilleur moyen de se retrouver avec un roman policier entre les mains. C'est comme ça que j'ai découvert Vargas, et en ce moment je lis La sirène rouge de Dantec, grâce à jq- et Thémiramis (merci le bookcrossing).

8 réflexions au sujet de « Comment choisissez-vous vos livres ? »

  1. Stephen

    Quoi???!!!!! T’as pas lu le lit d’aliénor qui est pourtant superbe?!!

    Et sur le point 5, c’est dommage… Tu passes à côté de superbes livres. et… Tu n’aurai pas lu par hasard le seigneur des anneaux? Un livre d’un petit auteur anglais qui n’a pas eu beaucoup de pub? Et me dis pas que tu l’a lu avant le film et que là ça ne compte pas.

  2. Septentria

    Tiens, une idée de note! Merci Snoow !
    A part ça, il y a plein de choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord avec toi… Il faut de tout pour faire un monde, non?! 😉

  3. snoow

    @Stephen : ben non, je ne l’ai pas encore lu, mais je sens que ça ne va pas tarder. Ca fait tellement de temps que tu me dis qu’il est bien !
    Quant au Seigneur des anneaux, il rentre dans la catégorie des classiques.

    @Septentria : J’attends ta note avec impatience ! Sinon, tu n’es pas d’accord avec quoi ? Si c’est à propos des polars : le point 7 était ironique. En fait, à une époque j’avais des a prioris envers les polars et j’essayais de les éviter. Malgré ça je me suis retrouvé à lire pleins de polars et au bout d’un moment, force a été d’admettre que j’aime bien ça quand même, hein.

  4. Chulie

    Tiens, voici qui me donne une idée de blog-note pour parler une fois n’est pas coutume de mes lectures. En effet, je choisis rarement mes livres : ce sont les autres qui choisissent pour moi, apparemment je suis une fille aux goûts littéraires transparents.

  5. Chulie

    @Stephenteam : qu’est ce que c’est que ce lit d’Alienor ? Est ce que c’est dans le style des romans médiévaux de Jeanne Bourrin ? Si oui, Clément sait à qui le prêter 😉

  6. snoow

    A vrai dire, je crois que je vais le lire d’abord. Mais promis je te le prêterai ! D’autant plus qu’il parait qu’il y a un MBC à Strasbourg bientôt ?

  7. Stephen

    Le lit d’Aliénor c’est en gros, comment faire croire à ces gros pourceaux d’hommes qu’ils sont puissants alors que c’est les femmes qui régissent tout, en majeure partie au lit.

  8. Sed

    Bah si l’Alienor en question est celle d’Aquitaine, c’est exactement ce qu’elle a fait.

Les commentaires sont fermés.