Lucie Aubrac est décédée

Et je rends un dernier hommage à la femme la plus respectable et la plus admirable du siècle dans lequel je suis né libre, en partie grâce à elle.On se pose tous la question de savoir si à sa place on aurait eu le courage (et même l'héroïsme) de faire le quart de ce qu'elle a fait. Mais elle ne s'est pas posé la question, elle l'a fait. Elle a résisté. Résisté aux idées fascistes, puis résisté à l'envahisseur nazi, et elle a continué toute sa vie à combattre pour les idéaux de démocratie et de liberté.

Alors Lucie Aubrac : Respect !