Branchouille

Quelle horreur ! Je deviens hype ! Je me rends compte que je deviens de plus en plus une fashion-victim. Plusieurs raisons me poussent à croire ça :

- Je joue du ukulélé, instrument de plus en plus à la mode. La preuve : même les star-académiciens s'y mettent.
- Je fais plein de trucs tendances sur le net comme du bookcrossing, du couchsurfing, du blogging et plein d'autres trucs en -ing qui sont à la mode 2.0.
- Je suis en train de préparer mes réponses pour le questionnaire "5 choses que vous ne savez pas de moi", qui marche du tonnerre dans la blogosphère (mais je ne trouve pas plus de 2 choses pour le moment).
- Comble du gars stylé, je me suis récemment à jouer au poker dans sa variante Texas Holdem, jeu tellement à la mode que Patrick Bruel en perdrait presque son étiquette de has-been.
- J'utilise des mots comme hype, fashion-victim, stylé ou tendance.
- Je ne vais pas voter pour Sarko à la présidentielle. Ah merde, la tendance c'est plutôt l'inverse. Ouf ! Je suis sauvé de la branchitude !

5 réflexions au sujet de « Branchouille »

  1. baci

    nous sommes tous branchouilles quelque part : il suffit de tomber sur le groupe de consommateurs dont on fait inconsciemment partie.

  2. snoow

    Merci Baci ! Ca me rassure un peu, mais quelque part, ça me fait un peu peur puisque nous ne sommes plus que des consommateurs…

Les commentaires sont fermés.