Lettre à José Bové

Cher José,

Je me sens assez proche de ton action et tes idées me sont plus que sympathiques. Demain, tu vas annoncer que tu te présentes à l'élection présidentielle. Mais dès aujourd'hui je t'annonce que je ne voterai pas pour toi. Tu vas me demander pourquoi, alors je te réponds tout de go par une petite démonstration :

Dans le cadre le plus simple des mathématiques, on sait que 1 + 1 = 2.

Oui, mais en politique 1 voix + 1 voix est parfois égale à 3 voix, c'est ce qu'on appelle une synergie : à deux ensemble, on est plus forts que la somme de nos deux forces séparées. Il y a quelques mois de ça, je pensais que "la gauche de la gauche" avait enfin compris ce concept élémentaire. Mais non. Avec une stupidité que l'on ne trouve habituellement que chez les krobs, cette famille politique a encore une fois été incapable de dépasser ses divergences internes alors même que tous ces "collectifs" ont tant de choses en commun. Les "collectifs" ont donc décidé de faire plusieurs scores minables plutôt qu'un seul gros score permettant réellement de peser sur le débat, et peut-être même plus.

Mais la troisième voix s'en ira ailleurs, où elle se sentira plus utile...

Une réflexion au sujet de « Lettre à José Bové »

  1. Brice

    Dommage mais tellement vrai.

    D’ailleurs le seul candidat du Non c’est finalement Nicolas Dupont Aignan.

    J’enrage!

Les commentaires sont fermés.