Lettre à François Bayrou

Cher François,

Ton discours est séduisant. Tu souhaites changer la politique et tu déclares le pouvoir grâce à ton positionnement absolument centriste. Tu as compris que les institutions vieillissantes (mais pas forcément les politiques) et l'organisation archaïque de l'administration (mais pas les fonctionnaires) sont un boulet pour notre pays. Tu fustiges le bipartisme à l'américaine qui nous guette, tu dénonces la partialité des médias en faveur des deux grosses têtes d'affiche. Même si c'est ta position d'outsider qui te le permet, tu as le mérite de le faire.
Un autre point séduisant de ton programme est ton idée de gouvernement d'union nationale, prendre les meilleurs de tous les camps. D'ailleurs ta position de centriste légitimerai le rôle du "président-arbitre", d'autant plus que tout le monde est d'accord pour dire que si tu arrives au deuxième tour, tu as 90% de chances de gagner, quel que soit ton concurrent. Mais même si j'ai pu avoir la tentation, je ne voterai pas pour toi. Tu vas me demander pourquoi, alors je te réponds tout de go par une petite démonstration :

- Tu chantes le refrain sarkozyste : "Travailler plus pour gagner plus", alors qu'on a tous compris qu'en défiscalisant les heures supplémentaires, on n'encourage pas l'embauche, et on rend les ouvriers corvéables à merci.
- Tu ne vas pas faire avancer significativement les droits des homosexuels. Tu feras ainsi de la France un pays en retard dans le domaine de l'égalité (deuxième mamelle de notre devise) par rapport à des pays comme l'Espagne, la Belgique et les Pays-Bas qui ont déjà ouvert le mariage et l'adoption à tous.
- Tu es catholique pratiquant.
- Tu as une vision archaïque de la famille.
- Tous tes lieutenants sont en train de rallier Nicolas Sarkozy, c'est donc bien qu'entre gauche et droite, ton parti a fait son choix. D'autant plus qu'historiquement, l'UDF s'est toujours alliée à la droite.

Bref tu es de droite. CQFD.

Mais ma voix ira à gauche, où elle se sent plus humaniste...