Le monde à l’envers

C'est une mauvaise nouvelle que j'apprends ce matin. Contrairement à la position habituelle des Nations Unies, le nouveau secrétaire général de l'organisation ne condamne pas la pendaison de Saddam Hussein. Peut-être le Sud Coréen Ban Ki-Moon espère t'il voir un jour Kim Jong-Il subir le même sort ? C'est un comble ! Comment peut-on défendre les valeurs modernes de la démocratie et surtout des droits de l'Homme, tout en soutenant des pratiques barbares et moyenâgeuses ? Il va falloir faire mieux pour égaler la qualité du mandat de Koffi Annan.

En même temps, dans le Monde, notre ministre de l'intérieur[1] signe un plaidoyer contre le même acte innomable. Qu'y apprend t'on ? Que ce candidat à l'élection présidentielle n'a pas une très bonne plume (je ne prétends pas en avoir une bonne), certes mais encore ? Qu'il fait preuve de plus d'égards envers les droits fondamentaux de l'Homme que le secrétaire général de l'ONU alors qu'habituellement, on ne le sait pas très respectueux des principes fondateurs de la démocratie (il n'y a qu'à voir la manière dont il bafoue la séparation des pouvoirs au sein de notre république ou la manière dont il se fait désigner candidat au sein de son parti).

[1] Je ne citerai pas son nom pour ne pas augmenter son buzz sur la toile. On parle déjà trop de lui.

2 réflexions au sujet de « Le monde à l’envers »

  1. Julien

    Globalement d’accord avec toi, Snoow…

    Mais n’oublions pas tout de même que la France n’a fait que « prendre acte » de cette exécution, sans la condamner non plus…

    En ce qui concerne le dit-ministre, je pense qu’il ne faudrait même pas en parler : évoquons plutôt les chances que nous avons de gagner plutôt que celles que nous avons de de perdre !

  2. Vivien

    c’est clair que c’est hallucinant… ça me fait penser à chirac juste après son election en 95…
    Une bonne boulette pour commencer un mandat ya que ça de vrai !

Les commentaires sont fermés.