Lyon en vrai

Depuis plus d'un an que je travaille à Montbard, j'ai rarement l'occasion de voir Lyon un jour de semaine. Je ne vois mon amour que les week-ends, ses rues chargées d'une plèbe pressée de consommer et de dépenser ce qu'elle a gagné pendant la semaine.
Ce matin, Ô joie des RTT et Ô malheur de l'existance des banquiers et des notaires, j'ai redécouvert ma ville sous un jour que je ne connaissais plus.
Lyon en semaine, c'est des étudiants qui rentrent dans leur école, des maîtresses d'écoles qui accompagnent leurs petits maternelles à la récré, des livreurs qui livrent, des cafés qui ouvrent, des places de parking libres, la rue studieuse dans l'attente de la foule qui va bientôt prendre sa pause de midi. Bref, c'est une agréable sensation que de voir cette ville que j'aime alors qu'elle travaille ; d'autant plus que moi, j'ai pu prendre le temps de flaner un peu sous le doux soleil d'octobre et c'en était grisant.
Comment ça va ? Comme un lundi ! Mais un beau lundi...

4 réflexions au sujet de « Lyon en vrai »

  1. Johanna

    rhaaaaa mais pourquoi tu ne m’as pas dit que te étais là hier !
    j’ai comme un petit cadeau d’anniversaire à te faire passer, moi…
    d’ailleurs, c’était bien ta soirée ?

  2. snoow

    Ben parce que je n’étais sur Lyon que le matin, et encore, j’ai du partir à 11h30 pour arriver à Montbard à l’heure, alors entre le notaire et le banquier, ç’aurait été dur de se voir. Mais on peut se voir ce week-end : Poïng ! Un cadeau !

  3. twingocerise

    ça risque de te manquer à saint romain….

    (je dis ça mais j’ai rien dit…)

  4. snoow

    C’est vrai, ça risque de me manquer, mais pas plus qu’à Montbard, ça c’est sûr, et puis 1/2 heure de trajet, ce n’est pas si long !

Les commentaires sont fermés.