Libé devient un journal de droite

C'est presque officiel. Depuis le départ de Serge July sous la pression de Rothschild (grand ami de Nicolas Sarkozy), on a le droit, par exemple, à l'apologie du logiciel propriétaire et du système libéral dans l'informatique (voire ma note du 5 juillet).

Ce matin, stupeur en regardant mes flux RSS depuis mon super agrégateur netvibes, les 5 premiers titres de Libé sont consacrés à l'actualité économique :
- Safran plonge en Bourse après l'annonce de sa prévision de marge
- TCL Multimedia prévoit de lourdes pertes au 1er semestre
- La croissance chinoise atteindrait 10,4% l'an au 1er semestre
- Un déficit commercial de 1,797 milliard d'euros en mai
- Alstom prévoit une croissance de 8% en 2006-2007

Certes, l'économie a une importance prépondérante dans le monde actuel, mais peut-on appeler "journal social" un journal qui ne met en avant que l'économie ?

Si le journal pense récupérer des lecteurs de cette manière, je pense qu'il va droit dans le mur. Il me semble qu'au contraire, pour regagner des lecteurs, la presse écrite doit faire preuve d'engagement.

D'ailleurs, c'est pour ça que depuis 6 mois, je suis abonné au Diplo (Je vous le conseille pour ses articles de fond) et qu'il m'arrive d'acheter Charlie Hebdo ou le Canard Enchainé, qui font un véritable travail d'investigation journalistique, et qui font preuve de sens critique, même si on peut souvent leur reprocher de la mauvaise foi pour étayer leur thèse (surtout les deux derniers).

J'ai l'impression qu'un inquiétant mouvement de "droitification" des médias français est en marche. Un autre scandale est celui de France Inter qui a viré Alain Rey de l'émission matinale comme un malpropre, et qui tente de reléguer la seule émission de gauche à grande audience aux heures creuses. D'ailleurs, je vous engage à signer la pétition pour sauver "Là bas si j'y suis" de Daniel Mermet, même si lui aussi est parfois de mauvaise foi, et même si vous êtes de droite mais que vous croyez en la diversité culturelle et en la nécessité du débat dans les médias.

10 réflexions au sujet de « Libé devient un journal de droite »

  1. snoow

    15 minutes plus tard, deux nouveaux titres économique dans le flux RSS « Actualités » :
    – LG.Philips LCD affiche une perte trimestrielle
    – Net recul de l’action Alcatel dans les premiers échanges

  2. The Cursed Crow

    Je crains que cela ne soit pas qu’une « droitification » des média français, mais probablement un mouvement généralisée de la société.

    Et avec Rothschild à la tête « economique » de Libé, il était certain qu’il allait virer de droite !

    « Triste monde tragique ! »

  3. Nerek

    L’actu sociale de ses derniers jours n’est quand meme pas énorme. Il faudrait voir sur plusieurs jours.
    De plus, je ne suis pas un habitué du site de Libé mais le flux RSS n’est pas forcement représentative de la une du journal.

    Il n’empêche que si tu m’avais fait deviné de quel journal provenait le flux RSS j’aurais dis le Figaro Economique parce qu’il n’y a qu’eux pour pondre des articles sur des cours de bourses, pas class venant de Libé…

  4. twingocerise

    ainsi va le monde, ceux qui ont du pognon ont du pouvoir et emmerde le reste du monde…
    Je suis déçu de ce revirement de situation. Libé était pour moi une référence….

  5. snoow

    @Cursed-crow : je n’osais pas le dire, mais tu as raison, j’ai bien peut qu’il s’agisse d’un mouvement général.

    @Stephen : Essaye Charlie Hebdo : ils ont cassé le foot tout le long de la coupe 🙂 Sinon, ya toujours « l’équipe ».

    @Nerek : Le flux RSS du monde n’a jamais eu 7 news économiques sur les 10 premiers titres ! En général, il reflète assez bien la une du journal. Pour libé, il semblerait que ce ne soit pas le cas. Espérons que ce ne soit qu’un problème technique, mais j’ai bien peur que la ligne éditoriale ne se déplace petit à petit vers la droite.

    @Twingocerise : essaye-toi au diplo ! Tu me diras ce que tu en penses…

  6. Nerek

    Je dirais que plus qu’une question de propriétaire, la « droitisation » des journaux corresponds à un phénomène de société/politique.

    Par exemple, la gauche européenne est bien plus « à droite » que la gauche francaise (Europe de l’est exclue).
    Les 2 candidats favoris pour les elections présidentiels (Royal et Sarko)ont des idées qui sont bien plus « à droite » que le couple Jospin/Chirac d’il y a qq années.
    L’extrème gauche perd des voix à chaque élections depuis plusieurs années et dans le même temps l’extrème droite en gagne.
    Il y a peut être un concours de circonstance dans tous des exemples mais je n’y crois pas trop.

  7. snoow

    Oui, je sais, je suis toujours un peu (beaucoup ?) excessif dans mes propos, c’est pour mieux exprimer mon désarroi !

  8. twingocerise

    Je suis abonné au monde et je suis rarement choqué des propos…
    Ceux qui me choquent ce sont ceux des lecteurs… !!!
    Diplo je vais essayer….

  9. Nerek

    Sans être abonné au monde, je le lis très régulièrement (net ou papier) et il est vrai que leurs lecteurs sont parfois… très radicaux.

Les commentaires sont fermés.