De la démagogie

Ou comment le Parti Socialiste se fout de la gueule du monde...

Selon un article du monde paru aujourd'hui, le gouvernement (de droite) a décider d'augmenter le SMIC de 3,05% au 1er juillet. Bien.
Le SMIC mensuel passe de 1217,88 € à 1254,28 € brut. Grosso merdo, ça fait 100 balles net par mois. Super.

Evidemment, la gauche (dont moi) crie au scandale. Le PS, qui veut proposer mieux, se targue de proposer un SMIC à 1500 € brut d'ici à 2012.

Je prends ma calculatrice. J'augmente le SMIC de 3,05% pendant six ans, c'est à dire que je multiplie 1254,28 par (1,0305)6 soit 19,75% d'augmentation sur six ans.
J'obtient donc un SMIC 2012 de droite équivalent à 1502,04 € soit 2,04 € de plus que le SMIC 2012 de gauche.

Alors messieurs et mesdames du Parti Socialiste, on se fout de notre gueule ? Allez, je pense que vous pouvez faire un effort...

Ce ne sont pas les patrons qui gagnent 800 fois le smic qui créent de la croissance en France. Non, puisqu'ils investissent leurs capitaux à l'étranger. En revanche, un smicard dépense son pognon en France. Avec quelques euros de plus, il pourra peut-être s'acheter une voiture Renaud...

12 réflexions au sujet de « De la démagogie »

  1. CMH

    Ahhh, les réfléxions simples et pourtant vraies, ça manque.Si seulement elles étaient lues par les concernés.
    Mais bon, faut pas rêver.
    Un politicien qui écoute et considère, ça se saurait…

  2. anne

    ok mais il faut penser à réévaluer les bas salaires aussi parce que mes potes aides-soignantes, elles vont bientôt toucher le smic, avec diplôme et moulte boulot à faire.

  3. Nerek

    ton sens de la polémique me manque presque un peu 😉

    1500€ c’est plus que ce que touche un enseignant débutant ayant passé le capes…

    Monter le smic à 1500€ je veux bien mais il va falloir augmenter le salaire d’une bonne partie de la fonction publique car je ne pense pas qu’ils accepterons de se faire payer au smic (qui le souhaiterait d’ailleurs…).

    J’exagère un peu mais cette situation va finir par arriver. Le Smic progresse plus que la moyenne des salaires en France et BCP plus que les salaires de la fonction publique.

  4. snoow

    Effectivement, comme le précisent Anne et Nerek, conjointement à une hausse du SMIC, il faut évidemment une hausse des bas salaire. Peut-être qu’il faudrait indexer les bas salaires (disons de 1 à 3 fois le SMIC) sur le SMIC, ainsi il n’y aurait pas de perte de pouvoir d’achat des classes basses et moyennes. Ce n’est qu’une idée jetée en l’air…

    Je précise que ces salaires sont en brut, et, pour Nerek, je précise qu’un Capesien débutant touche 1400 € Net par mois. Ce qui, dans le privé, équivaudrait à presque 1900 € brut. On est loin des 1500 €, même si ce n’est pas vraiment pas beaucoup pour ce niveau d’études…

  5. Nerek

    Autant pour moi pour le salaire d’un capes, j’avoue que je ne me suis pas renseigné plus que ca.

    Indexer jusqu’à 3x le smic ca fait bcp quand meme, quand tu touche 4500€ brut par mois tu es quand meme très très loin d’être smicard 😉
    De plus, obliger les entreprises à garantir un salaire minimum au classe basses et moyennes, c’est limite une augmentation à l’ancienneté plutot qu’au mérite.

    A l’heure actuelle, une augmentation de 3.05% c’est énorme comparé à la moyenne des augmentations accordées sur l’année 2005. Avoir ca par an, garantie à vie, moi je suis partant mais je ne suis pas sur que ca soit la bonne solution pour avoir une économie qui fonctionne.

    Enfin avec tout ca on va avoir le droit à une belle augmentation des impots en 2008.

  6. snoow

    Ma proposition d’indexation des salaires sur le SMIC n’est qu’une idée en l’air… Je ne suis ni économiste ni décideur politique, mais je suis d’accord sur le fait qu’il faut trouver une solution au problème des bas salaire légèrement supérieurs au SMIC.

    Quant à une augmentation de 3.05% annuelle, elle a peut-être de l’inpact sur la masse salariale d’une entreprise et sur l’économie, mais que dire des augmentation de 100%, 200% ou même 1000% que s’accordent certains grands patrons ? (Attention, j’ai dis « certains », je ne mets pas Louis Gallois dans le même sac qu’Antoine Zacharias et Noël Forgeard par exemple) Et que dire des bonifications que recoivent les actionnaires ?
    Encore une fois, cet argent ne reste pas en France (fuite des capitaux vers les paradis fiscaux comme la Suisse ou Monaco ou vers les fonds de pension américains), et ne fait pas tourner notre économie, contrairement à l’argent des smicards.

    Quant à l’augmentation des impôts en 2008, ce n’est pas forcément une mauvaise chose (Sauf pour nous, classe moyenne, qui en subissons les conséquences). Comment le gouvernement actuel peut tenir la position de « rigueur budgétaire » pour réduire le déficit, si d’un autre côté il baisse les impôts ? C’est paradoxal, non ?

  7. Nerek

    ralalala ca me manquait trop ces débats ^^

    Je n’aime pas trop l’idée de limiter les salaires même si une étude recemment menée propose qu’on limite à 300 fois le smic le salaire des patrons. (ma source étant Le Monde mais je n’ai pas l’article sous la main).
    Je n’apprécierais pas qu’on limite mon salaire sous prétexte que pour mon poste j’ai déjà atteint salaire maximum => pourquoi l’imposer aux autres même si ce sont les dirigeants.
    De plus si on limite les salaires des patrons pk pas aussi ceux des footballeurs par exemple ?
    Enfin en limitant les salaires, on risque d’avoir une fuite de nos grands patrons, c’est d’ailleurs bien pour ca que je pense qu’une telle loi ne passera jamais.
    Par contre, j’ai du mal à accepter qu’ils touchent des sommes astronomiques lorsque leur société a de mauvais résultats.

    Concernant les bonifications aux actionnaires, je sais d’avance qu’on ne sera pas d’accord 😉
    Ces derniers ont pris un risque en entrant dans le capital de la société. Cette entrée dans le capital permet (généralement) à la société de se développer, il est normal qu’il tire un bénéfice du risque qu’ils ont pris. Ce qui n’est pas normal c’est qu’on accorde des dividendes aux actionnaires en supprimant 50 000 postes parce que la société va mal…
    En fait, on revient dans le meme problème qu’avec les salaires des patrons, le capitalisme ne connait ni l’éthique ni la morale 😉

  8. snoow

    Je n’ai pas parlé de limitation des salaires des dirigeants, mais puisque tu évoques le sujet : peut-on compter sur l’autorégulation du système ?

    Effectivement, si nous restons dans le cadre d’une économie de marché mondial de type capitaliste, il semble difficile de fixer des plafonds pour les salaires, d’interdire les licenciements pour les entreprises qui font de larges profits, d’interdire les dividendes aux actionnaires d’entreprises qui licencient, bref, ce système n’est pas « moralisable ».
    Peut-être faudrait t’il changer de société, personnellement, je n’ai pas encore fait le pas idéologique et cela me paraît difficilement réalisable. C’est d’ailleurs par résignation que j’ai voté « oui » à la « constitution » européenne. Je peux encore changer d’avis dans les années qui viennent.
    En attendant un improbable « nouvel ordre », il faut absolument limiter, voire éradiquer les moyens d’arriver à ce genre d’aberrations, comme l’affaire J6M par exemple.

    Petit résumé de ma pensée : « Le capitalisme, c’est le mal, mais faut faire avec parce qu’il n’y a pas d’alternative crédible (pour le moment) ».

    PS : par rapport au soi-disant « risque » pris par les actionnaires, est-il comparable au risque pris par les ouvriers de l’usine qui utilise de l’acide fluorhydrique concentré et des machines puissantes sur lesquelles il y a régulièrement des blessés graves, voire des morts (Je parle de l’usine ou je travaille actuellement) ?

  9. Nerek

    Si il n’y avait pas de dividendes, personne n’investirait en bourse avec les risques que cela sous entends pour notre économie capitaliste.

    Mais bon je te laisse le dernier mot pour le reste parce que je suis d’accord avec toi, même sur le résumé de ta pensée.
    Sauf que je pars du principe que quitte à devoir faire avec, autant l’exploiter à ton avantage :p

  10. twingocerise

    De toutes façons faut etre réaliste… on va tous l’avoir dans le c… les prix augmentent plus vite que les salaires… et ça depuis la nuit des temps… faudrait surtout que certains arretent de s’en mettre pleins les poches sur la tête du reste du monde…

    …. sacré monde… et encore on est dans un pays dit « développé »… quand on voit que certains touchent l’équivalent 50 dollars par mois…. ça calme…

Les commentaires sont fermés.