Le promeneur du champ de Mars

Le promeneur du champ de Mars, il était un peu autoritaire et mégalo, il n'a pas toujours été très clair sur certains moments de sa vie, mais c'est mon grand-père, alors je l'aime.

*

4 réflexions au sujet de « Le promeneur du champ de Mars »

  1. .b

    J’ai un peu du mal avec un mec qui n’avait que 2 ambitions:

    – Mettre des batons dans les roues de la droite en laissant s’installer des mouvements tels que le FN qui n’en seraient pas là aujourd’hui s’il avait agit à temps.

    – Etre le leader incontesté de la gauche en écrasant le parti communiste et en installant des gaucho caviars tel que Jack et consorts dont on n’arrive plus à se débarrasser.
    Grrrrr, je suis colère ça se voit?

  2. snoow

    Je sais, il a fait beaucoup de saloperies.
    Mais ce n’est ni Giscard ni Pompidou, ni même le général qui a aboli la peine de mort. Pourtant, ils en avaient l’occasion.
    (Je ne parlerais pas des 39H, de la 5ème semaine de congés, etc…)

  3. Septentria

    Je n’ai pas encore vu le film mais si je dois en voir un seul cette année, ce sera celui-là. Parce que je partage complètement ce que tu as dit, Snoow… J’ai d’ailleurs retrouvé mon badge « Génération Mitterand » de quand j’étais petite (enfin, presque!), ça m’a fait tout drôle.

Les commentaires sont fermés.